Non classé

Certains gestes simples

Comme quand elle se mettait sur le canapé, fesses au bord, se dégrafant le haut, puis le bas, m’invitant ensuite à pénétrer sa bouche à califourchon sur elle mes mains en harnais sur sa nuque pour guider sa course. J’hésitais toujours entre le plaisir physique intense d’une libération dans sa gorge ou celui plus pornographique d’un facial qu’elle recrachait sur son buste. Une femme qui lèche a toujours un temps d’avance sur les autres : du miel, une glace, du nutella ou du sperme, tout ce qui dégouline était scrupuleusement avalé.

Comme quand elle m’attrapait doucement les testicules avant de jouir en elle, double bonus, perte de repère pendant quelques secondes, décharge électrique . Je sais qu’elle faisait ces gestes simples et silencieux pour me faire frissonner, bander pour elle de nuit comme de jour, une espèce de double orgasme, un vrai label qualité inscrit dans ses gênes et transmis je l’espère à sa future descendance.

Je n’aime pas les femmes qui parlent trop et trop fort. Etre une vraie salope silencieuse est un must.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s