Non classé

L’âge tyran

Le truandage des formes avec l’âge devient un jeu majeur dans la maigre coupelle de notre séduction fânée. Pour remédier à cet impasse j’entraine mes mots à se déverser violemment dans vos faces et à prendre le dessus. Car oui je constate chacun de ces défauts qui font de nous des peaux qui flétrissent. Nous avons perdu ce feu et cette plastique, nous avons perdu ce satin et ce pulpeux.
Je vois vos rides et vos bas ventres enflés, qui tombent et se bombent et vos fesses qui perdent leur rondeur et deviennent osseuses ou bien trop grasses. Alors oui, vous inventez des histoires, des artifices, vous rajoutez des couches et vous sucez bien plus vigoureusement pour palier à la chute bien entamée de votre attractivité ET de votre derrière.

Nous aurons vraiment besoin de beaucoup d’argent, d’alcool et de mensonges pour oublier que nos corps ne reviendront jamais.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s