Non classé

Parcours solitaire de l’Innocence

C’est vrai que ça me colle le blues, les vieilles chansons qui te rappellent un été de sexe effréné ou un dernier regard sur le pas de porte, les vieilles photos où tu te redemande, encore une fois, pourquoi celle là, qui avait presque tout pour te plaire, pourquoi l’avoir renvoyée et convaincue que c’était impossible entre nous avant même qu’elle ne dépose une nuisette sur un cintre ?

Parfois, non… Souvent, trop souvent je dois me convaincre moi même que je dois faire et dire ces choses là.  Je me mens consciencieusement pendant des jours avant d’aller raconter mes salades auxquelles je ne crois pas. Je sais par contre qu’il y a une seule chose qui me touche encore : l’innocence.

Manon en avait dedans comme dehors, ce trop plein d’innocence qui durant 3 années, m’a fauché net à chaque fois que je la revoyais. L’innocence de sa première question assise à cette table, l’innocence me renvoyait à ma pudeur, à mes émotions, à mes souvenirs et à mes doutes aussi mais j’avais l’impression pour une fois que tout cet amour pur et innocent et totalement surréaliste était vraiment pour moi.

Quant les femmes vieillissent elles enterrent notre vie de petit garçon, font de nous des hommes des vrais, à leur image, pour bien les protéger et se préparer à la prochaine étape : la descendance.
A chaque moment passé avec elle j’étais son Mister Big et son joker, son vieux pervers et son jeune chien fou. L’innocence du cœur fait des merveilles, ensuite on tente juste de se rabattre sur des preuves matérialistes, le confort aidant à oublier qu’on s’aime déjà beaucoup moins et surtout plus du tout pour les mêmes raisons (émotions)

Chaque fois que je la vois le fossé se creuse, elle me semble de plus en plus jeune, de plus en plus belle… et là voilà qui me dit que je suis de plus en plus son type d’homme, son Mister Big.

Ne pas mettre de capotes avec elle avait toute une signification, on a attendu deux ans. Mais je me souviendrais toute une vie de l’électrochoc, un autre avantage de l’impudeur démasquée.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s