Non classé

Wash Wash

On me demande si j’écris. pourquoi je n’écris plus.

Ecrire sur le sexe, les femmes et la nature de l’homme présente certaines limitations. Soit tu vides tes tripes et perd la moitié de tes connaissances soit tu fais dans le blog hype de bobo blasé(e) et là tu deviens un(e) star.
L’anomalie est dans la vie que tu mènes, le soleil noir qui te bouffe les organes, ta respiration renversée par le manque, l’absurdité de ton passé qui t’a submergé, tes erreurs de jeunesse à qui tu as donné un prénom, ce mec que tu ne reconnais même plus et qui te pénétrait 3 fois par semaine il n’y a pas si longtemps.

Je suis toujours ébahi par la capacité des femmes à louer leur vagin pour des baux de 3 ans, puis de passer du jour au lendemain à un autre locataire.. propriétaire, qui te lèche l’oreille en te bavant les mêmes cochonneries mais pour toi, ça a du sens… soit..

Peu se lancent dans le sexe qui tâche, qui dérange, qui expose tes pensées les plus noires, les plus crues, les plus perverses. Inutile de parler de sodomie ou de sperme en bouche, tu as été si souvent bien plus ridicule les genoux derrière les oreilles et la culotte accrochée au talon, comme un fanion de ta fierté insoumise, avec Kevin qui se lave la bite dans la salle de bains, Tu as vite craqué à coup de verres et de rails.
Vous vous dites toutes différentes mais combien de minutes avant de vous essuyer la chatte dans la salle de bains pendant que l’homme erectus responsable de tout ce fouillis ronfle, la goutte heureuse au bout du gland … ?

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s