Non classé

Shady Ladies

Le rouge excite les singes.
Si Feu Madame Claude avait eu accès à l’internet elle aurait surement et indirectement vidé les couilles de la moitié des hommes de pouvoirs de la planète, moches gras machos ou juste racistes et très cons, qu’importe. La devise d’une escort est de ne déballer que le strict nécessaire. A savoir très peu. Quand on y pense c’est un peu injuste : toutes ces femmes presque fidèles qui s’échinent à exciter leur mâle en s’arrachant les poils du minou et en gardant la ligne, en se questionnant sur la pipe parfaite ou en élaborant des scénarios porno à domicile. L’ escort te fait bander à distance, sans lever un doigt, sans sucer le bout de quoique ce soit, sans même te promettre la moindre option gratuite.
Le secret du désir serait il animé par l’indicible plaisir que procure l’argent que l’on échange contre de l’amour programmé et bien rôdé, quête improbable, où l’on repart sans rien, sinon ce petit pincement au coeur de fin de vacances ? Posséder ou penser posséder l’intimité de quelqu’un c’est comme un mauvais film qu’on revoit tous les cinq ans, au final ça te fout carrément les boules.
L’escort te mange la cervelle. Tu n’es rien, tu le sais. Tu peux toujours rêvasser et laisser trainer quelques grandes et belles phrases sur son profil, elle t’a déjà oublié, elle ne t’as jamais connu, elle ne te donnera rien, parfois même elle te laissera seul et sec comme un vieux cactus périmé.
C’est ça voyez vous la magie du désir éphémère. Aujourd’hui tout le monde consomme, tout le monde. Si tu pense que ton cher conjoint ou pire ton mari fidèle et aimant n’a pas fourré sa bite dans une professionnelle, tu raisonnes encore en clichés du type :  ‘je ne paye pas pour du sexe’. Mais ce n’est plus du sexe, c’est un shoot d’adrénaline, une dose d’héro qui te rend accro. Tu essaies et tu y reviendras, encore et encore : tu ne peux plus te passer de ton Casino en string qui te suce en susurrant toutes les cochonneries que tu as en tête chaque fois que tu secoues ta tendre épouse.
Les femmes sont beaucoup plus subtiles que nous, certaines ont bien pigé même et elles se sont approprié la méthode en jouant à l’ escort part time : la pute aux 35 heures si tu préfères et ça fait du bien partout. Les hommes ont besoin de poupées à l’amour mécanique, où l’on met des sous pour rentrer et que l’on plie dans tous les sens en se mordant la lèvre du bas. L’escort c’est le Graal du Playmobil. Mieux que le bateau pirate. : Tu baves derrière la vitrine pendant des mois et quand tu l’as tu met des heures à le monter.
L’ escort est la pharmacie ambulante du riche, ou le camion à glaces pour grand enfants si tu préfères. Elle se déguise et cannibalise tes fantasmes en l’espace de quelques instants. Quand je pense qu’il faut parfois des années et des années parfois pour que la Femme Fidèle et aimante que l’on culbute au quotidien comprenne quelques phrases de cette langue étrange et surtout les mette en application.
J’ai connu des étudiantes, des paumées et des intellectuelles, de vieilles bourgeoises et de jeunes filles à papa, des rebelles et des joueuses, des ‘dom’ et des ‘sub’, des GFE des CIM de CIF, des black tankées au kevlar et des crevettes roses sans un poil, d’anciens tops devenus escort après dix années de glamour et de coke,  j’ai connu des duos et des trios, des 150 et des 2500, des stars du porno et des femmes mariées, des échangistes et des malines enquête de leur sugar daddy.
Sur l’échiquier du sexe payant, ta seule limite c’est ton imagination et la taille de ton compte en banque.
Vous savez, nous les homos sapiens mâles :nous n’osons vraiment vous « le dire » et puis il y a les mots que l’on emploie qui enrobent mais qui ne lâchent pas vraiment la vérité. La voilà : Soyez Putes. Ouais, avec un grand P.
C’est pas une blague. Ni un truc dégradant. au contraire, ça devrait même vous aider à garder le monsieur que vous invitez dans votre vagin. Non.. en fait  disons le autrement : ça va rendre la moitié de singe que vous appelez ‘partenaire’ complètement, inlassablement et irrémédiablement accro. Personnellement je trouve ça très con comme idée, mais apparemment mais vu votre dépendance à l’affect et à la vie commune : ça marche encore et toujours.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s