Non classé

Cougar Dreams

Synthèse de la quinqua.
Le temps passe, ravage son âme aussi bien que ses cellules. Il se pose sur ses bras le long de ses veines fragiles qui transparaissent, des rides, des cernes qu’elle ne peut plus masquer et de ses joues qui se creusent. Sa peau se pigmente et se détend malgré les tonnes de crème et d’artifices qu’elle utilise comme cache misère. Elle lutte, emportée par un flot d’émotions et d’hormones : un délicieux et tout aussi pervers mélange de déni, de fièvre incontrôlable et de lutte contre l’indomptable et impitoyable horloge qui lui bouffe l’intérieur. Après tout, autant se jeter dans l’impossible quête de jeunesse éternelle : rien de mieux pour ça que d’avaler la semence de jeunes étalons.
Elle regarde ses fesses et sa poitrine devant le miroir, ses hanches moins marquées, ses seins moins gonflés, son sexe aux lèvres usées qui a absorbé tant de désir. Elle sait. Mais elle rêve et les lois de l’attraction sont improbables. Alors elle joue la compétition, elle met sur la table ses meilleurs atouts. Elle joue ses meilleures cartes.

Elle demande une prolongation, juste une trêve, elle qui a donné ses plus belles années, dans une longue léthargie, elle qui a joué le jeu, elle qui a suivi à la lettre le scénario : bonne mère de famille, amante et amie, salope docile à domicile et maitresse à présent la voilà dans son apothéose éphémère : l’ascension d’un phœnix de femme qui veut brûler de tout ses sens, séduire et rêver à un été indien qui ne termine jamais.
Son parcours n’a rien de formidable, juste la remise en liberté d’une fauve, après une longue période où elle a tenté de s’accoutumer à sa cage dorée. Fini les chemises à repasser, la sodomie du jeudi et les selfies à poil clandestins. Quelque part, son ancienne vie lui manque, le côté sulfureux de l’interdit.
Les cinq principes d’une Cougar :
1 / Elle ne supporte plus tout ce qui la ramène a la dure réalité de ce qu’elle est  : vieille, (désab)usée, aveugle, souvent ridicule. La vieillesse de ses congénères masculins, leurs habitudes, la seule notion de réalité qui la cloue au sol et la ramène à sa condition la révulse. Elle a mis quelques années à comprendre, à décider, à adopter les codes d’une génération qui n’est pas la sienne, à se détacher de 20 ans de vie de couple. Une mutation douloureuse suivie d’orgasmes en série. Elle n’est plus la femme que tu connaissais.
2 / Elle souffre d’une mélancolie chronique, une effervescence souvent synonyme de souffrance : un cocktail de nostalgie et d’hypersensibilité qui la balance de haut en bas dans un grand huit d’émotions qu’elle chasse et qu’elle regrette à la fois. Elle a adopté et développé une mémoire sélective, une moitié noire qui la fait tourner et se retourner la nuit,  une autre moitié rose, impudique  et innocente qui la dope et la fait revivre. Le jour elle compose la nuit elle dispose, vampire en chasse de sang frais, jeune. elle s’est construite un monde lollipop où elle à 30 ans, 20 ans. Une escapade pour Alice en talons.
3 / Elle ne supporte plus la solitude : être seule, livrée à elle même un weekend entier est un calvaire, elle veut la foule, elle veut l’agitation, être mêlée et emportée par le flot de corps et e de musique. Elle veut la promesse d’un inconnu même temporaire qui l’emmène loin de ses pensées. Elle veut la chaleur, la déchirure qui la ramène à 5 heures du matin et la surprend entre les draps. Elle vit pour ça : offrir sa dernière flamme, la consumer sans limite.
4 / Elle est à prendre, elle veut s’offrir, elle veut te donner le meilleur de ses restes, à toi, le jeune trentenaire qui n’avait pas vraiment prévu de passer une nuit avec une presque cinquantenaire. Ce n’est pas vraiment le fantasme qui te magnétise, c’est son appétit, une femme affamée de jeunesse au point d’en oublier qu’il elle est. Quelque part depuis le début tu sais que cette romance qui coule trop vite s’évanouira et que tu planteras à nouveau ta bite dans de la viande fraiche, quoiqu’il arrive. Mais, Vite, elle court car le temps défile, lui échappe, la tourmente. Pour elle abandonner son corps à la jeunesse n’est pas une offrande mais un cadeau qu’elle se fait. Te voir bander et la couvrir de baisers lui redonne quelques années. Elle ne boude plus ou ne chipote plus, ne discute plus avec ou sans capotes comme elle le faisait à vingt ou trente ans, elle ira droit au but, elle connait par coeur les gestes, elle maitrise le dictionnaire du mâle. Tu dois vraiment comprendre ça : la Cougar fera n’importe quoi pour te séduire, toi le jeune tigre, même si tu n’es qu’un médiocre babouin. Pourquoi ? parce que tu as un truc dont elle ne peut se passer, un élixir de jeunesse, le seul fait que tu la regarde avec désir la rend immortelle, le temps d’un weekend end ou d’un coït. Elle est lucide, elle sait que la fuite ne mène nulle part et ne durera pas longtemps, que la chute sera d’autant plus dure. Qu’importe, elle veut brûler de son dernier feu, elle ne brave pas l’interdit elle le poursuit et le déguste en cachette. Pauvre incrédule : a vingt ans elle t’aurait ignoré, tu n’étais qu’un autre, encore un autre à lui coller aux fesses. Maintenant, elle te chasse, elle t’aime tel que tu es : Young, Dumb and full of cum.
5 / Elle a fait un choix. Elle ne reviendra pas dessus. Tu dois comprendre que la seule façon de la heurter dans sa course c’est de l’ignorer, totalement. Elle ne supporte pas le dédain et le lourd poison de la vérité, de la réalité. Regardes la vivre son ultime envol. Laisse la s’enorgueillir de sa deuxième et dernière vie de femme, laisse la vivre. Elle reviendra, lasse, triste, blessée, éteinte.  Tu la cueilleras sans effort dans le creux d’une immense vague.
Cougar Dreams

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s