women

D’orient

C’est vrai je suis faible, faible et lâche. Quand je l’ai croisé près de Palais Royal avec son long manteau masquant un cul si parfait J’ai immédiatement voulu m’enfoncer en elle, pas le temps de parler de s’émoustiller de jouer, parfois tu croises celle ou celui où l’intérêt commun est de s’emboîter. Baiser à jeun avec une inconnue, sans se masquer derrière des rires et de l’alcool est la chose la plus crue, la plus délicieuse.

J’ai reniflé son cou et ses cheveux comme un animal, elle m’a littéralement mangé les lèvres et nous voilà évanouis sur le canapé je regarde son corps parfaitement lisse et cette chatte brune encore béante après un marathon de la baise phénoménal.

La noirceur de ses yeux et de ses cheveux, ce parfum, ces hanches qui t’avalent un peu plus à chaque mouvement. Inoubliable.

Merci Paris.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s